• Une nouvelle étude mesure le changement climatique

    WASHINGTON (Reuters) - La Terre se rapproche de ses températures les plus élevées depuis un million d'années, estiment plusieurs spécialistes du climat dans une étude publiée par l'Académie américaine des sciences.

    Selon James Hansen, spécialiste de la Nasa, et les coauteurs de cette étude, les températures moyennes relevées en 2005 ne sont inférieures que de 1°C aux températures maximales du million d'années écoulées.

    Depuis trente ans, ajoutent-ils, la température de la Terre a gagné 0,2°C par décennie.

    Conséquence de ce réchauffement climatique rapide, notre planète n'a jamais été aussi chaude au cours des 12.000 dernières années.

    "Cette évidence implique que nous nous rapprochons de niveaux de pollution d'origine humaine dangereux", souligne James Hansen dans un communiqué, ajoutant que les émissions humaines de gaz à effet de serre sont devenues ces dernières décennies le principal facteur du changement climatique.

    Le réchauffement climatique a déjà des effets notables sur la faune et la flore. Selon une étude publiée en 2003 dans le magazine Nature, 1.700 espèces animales et végétales se sont déplacées vers les pôles à la vitesse moyenne de 6 km/décennie dans la deuxième moitié du XXe siècle.

    "Un réchauffement supplémentaire de 1°C nous ferait passer à un niveau critique", poursuit James Hansen. Si le réchauffement atteint 2 ou 3°C, la Terre deviendrait "une planète différente de celle que nous connaissons".

    L'étude est publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences, publication de l'Académie américaine des sciences.

    Source : La lettre de Terre Sacrée du 26 septembre 2006, http://terresacree.org


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :