• Les premiers réfugiés du réchauffement climatique sont indiens

    20Minutes.fr | 29.12.06

    Newsletter et PDF par mail     

    Ils sont peut-être devenus les premiers «éco-réfugiés». Les habitants de l'île de Lohachara, petit morceau de terre désormais disparu sous les eaux du golfe du Bengale, ont en effet dû fuir les flots qui commençaient à les submerger. Le quotidien britannique «The Independent», qui révèle l'information enregistrée par l'université Jadavpur de Calcutta (Inde), estime que cette date marque «le moment où les plus apocalyptiques prévisions des écologistes et climatologues ont commencé à se réaliser».

    Certains pensaient que les premiers à souffrir de la montée des eaux causée par le réchauffement climatique seraient les habitants de certaines îles du Pacifique comme Kiribati ou de certaines côtes de l'Alaska. Mais personne n'attendait que les eaux ne les avalent avant la fin de la décennie, pour continuer les années suivantes à grignoter des bouts d'Egypte, du Bangladesh, voire des villes côtières.

    La disparition de Lohachara et la fuite de ses 10.000 habitants sur l'île voisine de Sagar, aussi menacée par la montée des eaux, est «sans précédent», rappelle encore «The Independent». Qui estime que dans cette région, une douzaine d'îles, 70.000 personnes et 400 tigres vivent avec le danger.

    On en parle notamment là en anglais et ici en Français sous le titre «Qui se souviendra du dernier Noël de l'île de Lohachara?»

    Pensez-vous que 2006 est l'année où le réchauffement climatique est devenue une préoccupation majeure des Français ? 

    http://www.20minutes.fr:80/articles/2006/12/29/20061229-Environnement-Les-premiers-refugies-du-rechauffement-climatique-sont-indiens.php

    Source : La lettre de Terre Sacrée du 29 décembre 2006


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :